05
Mar, Mar
17 New Articles

Le candidat arbitre participe à un stage de formation de 2 jours qui comporte une formation théorique et une formation pratique.
À l’issue du stage, un certificat de stage lui est remis sauf si le candidat n’a pas fait preuve d’aptitude à la fonction d’arbitre pendant le stage. Le candidat reçoit également une attestation d’arbitre stagiaire. L’arbitre stagiaire dispose de deux ans pour passer l’examen d’arbitre de ligue accrédité (ALA).
Le candidat doit se présenter à l'examen deux ans maximum après la réussite de la formation d'ALA, avoir officié sur au moins 10 matchs dont au moins 5 matchs de double durant les 12 mois qui précèdent l'examen.
La réussite à l'examen permet d'arbitrer lors de tournois privés, les championnats et interclubs départementaux et régionaux.

L’arbitre de ligue accrédité doit cumuler 10 matchs minimum et un an de grade avant de se présenter à une formation d’arbitre de ligue certifié (ALC). La formation d'ALC dure 15 heures. Le candidat doit se présenter à l'examen deux ans maximum après la formation théorique et doit avoir arbitré au moins 10 matchs de double durant les douze mois qui précèdent l'examen. La réussite à l'examen permet d'arbitrer lors de tournois privés, les championnats départementaux et régionaux, et les interclubs jusqu'à la Nationale 2.

L’arbitre de ligue certifié doit réaliser annuellement 15 arbitrages minimum et avoir accumulé une solide expérience pour candidater à la formation d'arbitre fédéral accrédité (AFA). La sélection pour la formation organisée lors d'un Championnat de France d'une durée de 16 heures, est réalisée par la Fédération. À l’issue de la compétition, si son niveau est jugé suffisant, le grade d’arbitre fédéral accrédité lui est attribué. La réussite à l'examen permet d'arbitrer lors de tournois privés, jusqu'aux Championnats de France et en Top12.

Pour candidater, il est nécessaire de totaliser, en qualité d'arbitre, au moins 20 matchs durant l'année civile sur des compétitions internationales, la Finale Top 12, tous Championnats de France, les Interclubs Nationaux, phases finales N1, N2, N3, et être un AFA expérimenté depuis deux ans minimum et avoir une maîtrise de l'anglais. La sélection pour la formation organisée lors d'un Championnat de France d'une durée de 16 heures, est réalisée par la Fédération. À l'issue de la compétition, si son niveau est jugé suffisant, le grade d'arbitre fédéral certifié lui est attribué.

L’âge minimum requis pour participer à un stage de formation initiale d’arbitrage est de 11 ans. Les formations sont accessibles aux personnes en situation d'handicap. La CFOT établit chaque année la liste des arbitres fédéraux accrédités, certifiés et internationaux. Les arbitres fédéraux et internationaux doivent arbitrer un minimum de 20 matchs par an et par saison.

Les arbitres possèdent une feuille d’activité annuelle sur laquelle ils inscrivent les compétitions et les types de matchs qu’ils arbitrent. Chaque grade est conditionné à un quota minimum d’arbitrage annuel. La CLOT établit chaque année la liste des arbitres en activité dans sa région au vu des feuilles d’activité qu’il reçoit.

Les grades d’arbitres ne sont pas acquis à vie. Un grade peut se perdre si l’arbitre ne répond plus aux critères retenus et à fortiori si l’arbitre n’a plus d’activité. Un arbitre qui serait sans activité pendant 2 années consécutives, sera rétrogradé ou placé en qualité d’arbitre inactif avec suppression de l'intégralité de ses grades, s'il ne souhaite plus officier. Un arbitre de ligue accrédité peut retrouver son grade après une évaluation et/ou devra participer à nouveau à un stage le cas échéant. Des journées de mise à niveau peuvent être organisées par les CLOT ou la CFOT pour les différents grades.

Pour devenir Juge-Arbitre de Ligue Accrédité (JALA) il est nécessaire d'avoir suivi les formations de Gestionnaire et organisateur de compétitions (GEO) niveau 1 et niveau 2 pour pouvoir s'inscrire à la formation théorique de Juge-Arbitre de Ligue Accrédité qui dure 7 heures. À l'issue de cette formation, le stagiaire devra réaliser un stage pratique d'une journée minimum et réussir un examen théorique. Par la suite, le stagiaire devra se présenter à l'examen de validation dans les deux ans après la formation théorique.
Il pourra, après avoir été validé, être Juge-Arbitre (JA) principal sur des compétitions avec des joueurs de niveau N3 maximum, ou déclarées régionales ou départementales sans limite de classement des joueurs, dans une salle unique de 7 terrains maximum et sans arbitres.

Pour devenir Juge-Arbitre de Ligue Certifié (JALC), le juge-arbitre de ligue accrédité doit pouvoir justifier de deux ans minimum d'activité depuis sa validation de JALA, douze journées de compétition sur les trois dernières années civiles et avoir effectué la formation d'arbitre de ligue accrédité. Ensuite, le candidat devra suivre une formation théorique de 7 heures et réaliser une journée minimum de stage pratique sur une journée d'interclub régional ou national.
Par la suite, le candidat devra se présenter à l'examen de validation au plus tard deux ans après la formation théorique et passer un examen oral et pratique de validation sur une compétition. Il pourra, après avoir été validé, être JA principal sur toutes les compétitions y compris multisalles et les interclubs avec arbitres à l’exception des compétitions fédérales et assimilées.

Pour devenir juge-arbitre fédéral accrédité, le candidat devra être JALC depuis 2 ans minimum. La formation se déroule sur trois jours pendant un Championnat de France et doit être validée par la réussite à un contrôle de connaissance. Après validation de la formation, le candidat devra se présenter à l'examen de validation au plus tard deux ans après la formation théorique.
Il pourra, après avoir été validé, être JA principal sur toutes les compétitions y compris multisalles et les interclubs à l’exception d’être juge-arbitre principal sur les Championnats de France (élite, jeunes, vétérans et la finale du Top 12).

Pour devenir juge-arbitre fédéral certifié, le juge-arbitre fédéral accrédité devra avoir officié pendant 2 ans minimum et avoir obtenu deux rapports d'Evaluateurs en Juge-Arbitrage Fédéral (EJAF) positifs ainsi qu'une validation collégiale des EJAF (feuilles d’activités + rapport juge-arbitre + avoir été juge-arbitre principal sur deux championnats de France). Il devra avoir suivi les deux demi-journées de formation organisées si possible sur un Championnat de France. Il pourra, après avoir été validé, être JA principal sur toutes les compétitions nationales.

L’âge minimum requis pour obtenir le grade de juge-arbitre de ligue accrédité est celui de la majorité pour des raisons de responsabilité. Cependant, il est possible de commencer la formation dans l'année de ses 17 ans et il n’existe pas d’âge maximum pour officier. Les grades de juge-arbitre ne sont pas acquis à vie. Le grade peut se perdre si le juge-arbitre ne répond plus aux critères et obligations de son grade a fortiori si le juge-arbitre n’a plus d’activité. Un juge-arbitre qui serait resté sans activité pendant une durée assez longue, sera réintégré dans le grade qui correspond à son niveau réel du moment et/ou devra participer à nouveau à un stage. Des journées d’information ou de recyclage peuvent être organisées par les Commissions de Ligue des Officiels Techniques ou la Commission Fédérale des Officiels Techniques. Les juges-arbitres doivent se tenir au courant des évolutions des règlements et les tenir à jour.
Toutes les formations sont accessibles aux personnes en situation d'handicap.
Le candidat juge de ligne participe à un stage de formation de 6 heures qui comporte une formation théorique et une formation pratique. À l’issue de la formation, se déroule l'examen pratique qui permet de valider les candidats ayant fait preuve d'aptitude à la fonction, et qui accèdent au grade de juge de ligne accrédité.
La réussite à l'examen permet d'être juge de ligne en Interclub et sur toute compétition fédérale.

Le candidat doit être juge de ligne accrédité depuis au moins un an et avoir passé la formation d'arbitre de ligue accrédité. Il suit une formation de 8 heures qui comporte une formation théorique et une formation pratique à l'occasion de 5 matchs au minimum sur lesquels il officie durant une compétition fédérale ou internationale organisée en France. A l'issue de la formation, se déroule l'examen pratique qui permet de valider les une candidats ayant fait preuve d'aptitude à la fonction, et qui accèdent au grade de juge de ligne certifié. La réussite à l'examen permet d'être juge de ligne en Interclub et sur toute compétition fédérale ou internationale sur le territoire.

COMMENT DEVENIR JUGE DE LIGNE INTERNATIONAL ?
Le juge de ligne certifié candidat doit être a minima arbitre de ligue accrédité et posséder une maîtrise élémentaire de la langue anglaise et être parrainé par un juge de ligne actif de grade international à minima. Il suit alors un stage de formation de 3 jours qui comporte une formation théorique et une formation pratique durant une compétition internationale organisée en France. À l'issue de la formation, se déroule l'examen pratique qui permet de valider les candidats ayant fait preuve d'aptitude à la fonction, et qui accèdent au grade de juge de ligne international. La réussite à l'examen permet d'être juge de ligne sur toute compétition en Europe.

Plus d'articles...